12 janvier 2013

Nord Kivu : « Clubs-Génération Nouvelle », des enfants comme acteurs de changement de comportement.

Jeunes, Congo de demain!
Génération nouvelle est un projet de Children’s Voice implanté dans Rutshuru, Masisi (Kitchanga) et Walikale, trois territoires de la Province du Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo. Appuyé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), dans son projet Accès à la Justice.

Le projet « Génération Nouvelle » a comme but principal de donner un appui aux enfants et jeunes pour un nouveau regard sur la justice et les droits des citoyens, ainsi que d’impliquer et renforcer les capacités de la communauté par des mécanismes d’autonomisation des enfants et jeunes comme agents de changement de comportement, au sein de leurs écoles et communauté.

Cette activité a comme objectifs :
  1. Sensibiliser les enfants et jeunes adultes, les rendre conscients sur des réalités de l’égalité des sexes et des violences discriminatoires en tous genres qui sont faites aux femmes et de leur faire connaître les mécanismes de protection de leurs droits et ceux des autres par la justice nationale ;
  2. Vulgariser de bonnes pratiques à travers la production et la diffusion des outils de sensibilisation et améliorer la compréhension et la connaissance de la problématique Violences sexuelles et liées au genre et les questions d’égalité et de protection des droits ;
  3. Rendre responsables les enfants et les jeunes adultes aux thèmes de la justice et du respect du droit des citoyens et des femmes afin qu’ils soient les acteurs privilégiés sur les questions d’égalité et de protection de ces droits et qu’il y ait un changement de comportement durable dans la société.
  4. Impliquer les autorités locales judiciaires, policières, militaires et administratives dans les activités de sensibilisation des enfants et jeunes adultes aux droits des citoyens, des femmes et de la justice.
  5. Sensibiliser et impliquer les enfants, les jeunes et les leaders communautaires sur les instruments juridiques internationaux et nationaux en rapport avec la lutte contre toutes formes des discriminations à l’égard de la femme, la jeune et petite fille ;
  6. Promouvoir la culture de l’expression de la jeune fille/femme au milieu des hommes et ainsi casser le tabou et assurer la prévention contre les violences sexuelles et basées sur le genre ;
  7. Faciliter l’accès des victimes à la justice et encourager les actions de dénonciation ;
  8. Renforcer les actions de mobilisation des leaders communautaires et des personnalités publiques ainsi que des leaders d’opinion et leur implication.
Mixité assurée
Filles et garçons travaillent ensemble
Ces enfants et jeunes membres des clubs, formés et bien outillés, vulgarisent des messages à travers différents canaux de communication. Des tables rondes, des forums de discussion, des visites des lieux de détention, des sketchs, des poèmes, de sensibilisations de masse, des émissions radios, des reportages et des interviews sont organisés par ces enfants. Sur la photo, des Garçons nettoient aussi la cour pourtant un travail toujours gardé pour les filles.

Des écoles, des églises et mosquées, des lieux publics, sont des canaux utilisés par ces enfants et jeunes des clubs pour atteindre les membres de la communauté.

C’est un projet pilote qui devra se répandre sur toute la région de grands lacs africains.

Goma, 15septembre 2012
Junior Museke
Chargé de sensibilisation
Projet « Generation Nouvelle »
Children’s Voice

Aucun commentaire:


Children’s Voice, Goma, RDC - http://children-voice.org « Protéger l’enfant à tout prix »