09 février 2012

RD Congo, une justice équitable aux enfants

Pour la toute première fois, les enfants de la République Démocratique du Congo bénéficient d’une justice équitable, adaptée à leur âge et dans un cadre approprié grâce à un tribunal pour enfants qui vient d’être installé à Goma depuis juin 2011.

Des dossiers sont traités avec célérité, des audiences sont tenues dans un cadre adapté, des jugements sont prononcés, des assistants sociaux formés sont à leur côté, des avocats assistent les enfants, des réunifications familiales sont faites ; des enquêtes sociales orientent les juges des enfants, un comité de médiation est installé pour des cas nécessitant une médiation familiale.

Sur la photo ci-dessus, des parents venus pour assister à l’audience des enfants qui va avoir lieu au tribunal.
Un tribunal approprié aux enfants est du nouveau dans la justice en RDC. Pour le cas de Goma, c’est l’aboutissement d’un travail de longue haleine de plus de six ans, fourni par un Comité de Suivi-Justice pour Enfants dans la province du Nord Kivu, conduit depuis le début, par Children’s Voice.
Ce comité a beaucoup travaillé pour améliorer les conditions de détention des enfants en conflit avec la loi et les enfants en prison avec leurs parents mais aussi pour protéger les enfants témoins qui se retrouvent confrontés à la justice. Il tient sa réunion une fois le mois. Cette année, l’Unicef a appuyé le comité de Suivi et le Tribunal pour enfants en finançant le projet « Uhaki na Kingo », mots en swahili qui signifient « justice et protection». Ce projet est réalisé par le tribunal pour enfants, la Division de la Justice, la Division des Affaires Sociales, Midefehops et Children’s Voice qui assure la coordination. Chaque membre contribue selon ses possibilités. C'est le cas de War Child et children's Voice qui transportent les enfants pour la réunification familiale.

Sur cette photo, une réunion du comité de Suivi-Justice pour enfants autour du Président du tribunal

Rappelons que ce comité avait vu le jour au moment où des enfants privés de liberté et placés en détention vivaient dans des conditions difficiles, souvent marqués par un long séjour désagréable dans les mêmes cellules que des adultes brigands et condamnés.

Ce qui les rendait de plus en plus désespérés et violents et les poussaient à commettre d’autres crimes. La succession de guerre et des conflits armés ainsi que le nombre réduit de la scolarisation, avaient haussé le taux de la délinquance chez les enfants avec un nombre important d’enfants de la rue sans encadrement et dont certains avaient manipulé des armes.

L’installation de ce tribunal pour enfants à Goma comme dans d’autres coins du pays, est la mise en œuvre de la loi No 09/001 portant protection de l’enfant promulgué en 2009 en République Démocratique du Congo. Les agents de protection se rejouissent de ce grand pas dans la justice.

Décembre 2011
Children's Voice

Aucun commentaire:


Children’s Voice, Goma, RDC - http://children-voice.org « Protéger l’enfant à tout prix »