23 février 2012

Goma, Réunification familiale d’un enfant en conflit avec la loi

Le 12 janvier 2012, dans le cadre de la supervision du projet UHAKI na KINGO, Children’s Voice a effectué une descente à SAKE, un village à 27 km de Goma, en vue de réunifier un enfant en conflit avec la loi pour lequel le Tribunal Pour Enfants a qualifié de viol, le manquement commis par ce dernier et l’a condamné à payer en titre de dommage intérêts la somme de 200000 francs congolais (équivant à 222 dollars américains) à la partie civile (famille de la victime). L’enfant était placé à l’Etablissement de Garde et d’Education de l’Etat (EGEE) de Goma depuis le mois d’aout 2011 pour une période ne dépassant pas ses 18 ans d’âge.

Ayant réalisé ses 18 ans la veille, l’enfant a été conduit chez ses parents dans le territoire de Masisi, à Sake, accompagné des assistants sociaux et de l’équipe chargée de protection légale et sociale de Children’s Voice. À l’arrivée, l’enfant a été confié à sa tante, faute d’absence de ses père et mère n’ayant pas été prévenus à l’avance car étant injoignables. La tante de l’enfant se dit satisfaite de l’arrivée de son neveu et de sa réinsertion familiale. Aussi a –t- elle promis de veiller à ses autres enfants de peur qu’ils ne tombent dans la même erreur.
Pour prévenir un climat d’attente entre les deux familles, celle de l’enfant en conflit avec la loi et celle de la victime, l’enfant a été conduit auprès de la famille qui a été lésée pour la médiation, tâche qui n’a pas été facile, mais avec l’expérience des assistants sociaux, les deux familles se sont entendues et ont promis de se mettre ensemble pour discuter sur la modalité de réparation du préjudice subi.

Janvier 2012
L’Equipe de Children’s Voice

Aucun commentaire:


Children’s Voice, Goma, RDC - http://children-voice.org « Protéger l’enfant à tout prix »