10 août 2011

RD Congo: One Child Campaign! - Campagne pour un enfant !

Et si votre geste changer la vie d’un enfant!
15 juillet 2011

Comment puis-je donner ma contribution et aider les enfants de la RDC !
Je souhaite aider un enfant à l’Est de la RDC. Comment !
Je suis loin, mais je souhaite adopter un enfant de la RDC.
Comment puis-je prendre en charge un enfant de la RDC et le parrainer,
Puis je donner ma contribution pour l’éducation d’enfant en RDC !
Je veux donner un appui aux enfants de la RDC, comment le faire !
Je n’ai pas de gros moyens financiers, mais je souhaite participer aux actions de Children’s Voice pour aider les enfants du Congo, Que faire !
Je veux participer à la reconstruction de la RDC en soutenant l’éducation d’un ou plusieurs enfants !
Etc,…

Telles sont de nombreuses questions posées à Children’s Voice par de personnes de grand cœur qui sont touchées par la situation des enfants à l’Est de la République Démocratique du Congo et qui souhaitent donner leur contribution.
Parmi eux : des congolais et étrangers qui vivent au Congo, des congolais qui vivent à l’étranger et des peuples des autres pays qui veulent sauver les enfants de la République Démocratique du Congo.

En réponse à toutes ces préoccupations, Children’s Voice a initié le projet « One Child Campaign » ou « Campagne pour un enfant » avec un seul message : « Et si votre geste changer la vie d’un enfant! »
Ce projet vise à rassembler des dons pour scolariser des enfants de la rue et des orphelins les plus vulnérables qui n’ont pas pu aller à l’école ou ont interrompu à cause des guerres et de la pauvreté. Un petit geste peut changer complètement la vie d’un enfant. « Vous pouvez contribuer et payer des frais scolaires, des cahiers, des habits, des livres….. « Même un dollar peut faire plus à un enfant », annonce la campagne.

Le défi de la scolarisation en République Démocratique du Congo
Selon les dernières données, la moitié de l'ensemble des enfants ne va pas à l'école. Ce sont les garçons qui sont le plus concernés et seulement la moitié d'entre eux termine le niveau primaire. Les frais scolaires pèsent lourdement sur les parents, qui doivent payer une moyenne de 150 dollars par an et par enfant comme frais de minerval, frais de fonctionnement de l’école, l’uniforme et des objets classiques. D’autres sont des orphelins et n’ont personne pour s’en occuper.
Parmi les conséquences, ils deviennent nombreux les enfants de la rue et la délinquance accroit. Les enfants retournent dans la rue malgré tous les efforts des organisations de protection de l’enfant. La seule raison en est que « rien d’autre ne leur est proposé à la place d’être dans la rue. Il faut l’école à ces enfants », dit Julienne Ngutu, responsable du centre d’encadrement des enfants de Virunga/Goma.
Ainsi par votre geste de millier d’enfants seront scolarisés et ceux ayant dépassé l’âge scolaire apprendront des métiers dans des centres d’encadrement et des écoles publiques sous la supervision de Children’s Voice et ses partenaires dans un environnement protecteur et leur avenir sera assuré.

Les enfants de la classe terminale et de l’atelier de couture aux centres Children’s Voice Virunga et Bujovu

Ce projet prévoit sauver plus de 500 enfants chaque année. Le rapport sera à la portée de tous.
Pour plus d’informations : childrenvoice@hotmail.com
10 juillet 2011
Christine Musaidizi
Coordinatrice

Aucun commentaire:


Children’s Voice, Goma, RDC - http://children-voice.org « Protéger l’enfant à tout prix »