09 avril 2008

Un nouveau kidnapping d’enfant à Goma

Jonathan, 10 ans, enlevé devant son école



Jonathan, âgé de 10 ans, fils d’un homme d’affaire connu, a été enlevé devant son école vers 12 h 30 alors qu’il allait rentrer chez lui. Jusqu’au soir, les parents, les amis de la famille, les autorités de l’école, les agents de Children’s Voice sont restés dans une grande inquiétude.

L’école privée des Volcans est située à 500 m du bureau de Children’s Voice. Le choc a été grand dans tout le quartier.

Vers 22 heures, les agents de la sécurité ont communiqué des informations fiables sur le ravisseur : il s’agirait d’un jeune homme âgé 19 ans dénommé Amani, il serait à Gisenyi au Rwanda et l’enfant aussi. Comment a-t-il passé la frontière entre la RDC et le Rwanda ? Le ravisseur aurait pris contact avec les parents et exigé une rançon de 100 000 dollars américains. Il aurait expliqué qu’il avait été victime de l’abandon de ses parents, séparés depuis sa petite enfance, et qu’il aurait besoin d’argent pour quitter le pays.

Très tôt le lendemain matin, il a été arrêté par la Police de Gisenyi. Ce matin l’enfant a été remis à sa famille.

À la frontière, du côté de la RDC, une grande foule attendait le retour de l’enfant, du jeune ravisseur et c’est toute une délégation qui les a accueillis, composée du Gouverneur de la Province, du Maire de la Ville de Goma, des agents de sécurité, de la police congolaise et des agents de Children’s Voice. Il était 10 h 30.


Belle mobilisation des autorités

Children’s Voice se réjouit de la grande mobilisation des autorités de la province pour retrouver l’enfant Jonathan. C’est la première fois que notre ONG les voit se mobiliser aussi vite et aussi fort, et obtenir grâce à cela un résultat immédiat. Nous nous réjouissons de voir que nous ne serons plus seuls à nous débattre comme jusqu’à présent dans les cas précédents. Nous espérons que des leçons en seront tirées et que la sécurité sera renforcée au niveau de la frontière et dans toute la province.

Nous suivons l’évolution de cette affaire et vous tiendrons informés sur l’état de Jonathan et les conditions de son enlèvement. Ainsi que la réaction de ses camarades.

Il ne nous a pas été permis de prendre de photos. Et nous respectons les exigences de la famille pour la protection de la victime.
Children’s Voice

Aucun commentaire:


Children’s Voice, Goma, RDC - http://children-voice.org « Protéger l’enfant à tout prix »