03 février 2008

Une semaine après la conférence

L’attente (8)


Une semaine après la conférence sur la paix des Kivus, la composition du comité de suivi des résolutions toujours attendue.
L’Est de la République Démocratique du Congo est appelé à tourner la page après l’engagement et la volonté des protagonistes de déposer les armes pour rejoindre les rangs de l’armée régulière et la cohabitation pacifique des différentes communautés ethniques.
Une semaine après la clôture de la Conférence de Goma sur la paix, la sécurité et le développement du Nord et du Sud-Kivu les travaux du Comité de Suivi qui devaient accompagner les accords n’ont pas commencé.
Des groupes armés attendent impatiemment l’ordonnance présidentielle sur la composition du dit Comité de Suivi des résolutions de ce forum. Des réunions se sont poursuivies en début de cette semaine pour la programmation des activités prévues parla conférence.

SéminaireÀ Goma, Woodrow International Center For Scholars [qui travaille avec l’ESSEC-IRÉNÉ, ndr] a organisé, du 28 janvier 2008 au 2 février 2008, un séminaire qui a réuni les représentants de la société civile, des mouvements politico-militaires et des groupes armés du Nord et du Sud-Kivu sur les principes de vulgarisation des résultats des travaux de la Conférence de Goma.
La population se réjouit que depuis la fin de la conférence, le 23 janvier, aucun affrontement majeur n’a été signalé entre l’armée et les groupes armés, aucun village n’a été attaqué. C’est l’un des résultats des travaux de la conférence.
Les agents de protection de l’enfance (APE) s’organisent et pensent à un plan de contingence pour l’accueil des enfants qui seraient libérés en masse. Pour eux le comité de Suivi devrait commencer. Attendre trop longtemps risque de fragiliser les engagements et de retarder la libération des enfants.

Children’s Voice


Liens UTILES

Revue de presse du 3 février 2008
— [02/02/08] Amanileo : Renforcer les effets de l’acte d’engagement
— [03/02/08] Amanileo : L’acte premier du Suivi de la Conférence de paix
— [02/02/08] Wilsoncenter : ILCCE Recognized by French Foreign Minister

Kouchner à Goma avec ILCCE

Aucun commentaire:


Children’s Voice, Goma, RDC - http://children-voice.org « Protéger l’enfant à tout prix »