07 janvier 2008

Ouverture de la Conférence sur la paix

Ouverture de la conférence sur la Paix, la Sécurité et
le Développement des provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu
Seuls les enfants sont pas représentés (2)


Une conférence sur la Paix, la Sécurité et le Développement des provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, a été ouverte officiellement ce dimanche 6 janvier 2008 à l’Université Libre des Pays des Grands Lacs à Goma.

Le Président Joseph Kabila, initiateur de la dite conférence était absent, de même que le général rebelle Laurent Nkunda, l’un des principaux acteurs du conflit dans la région, mais tous les protagonistes des conflits armés, y compris Nkunda, se sont faits représenter.


Ouverture de la Conférence pour la paix, Goma, 7 janvier 2008Photo prise par Children’s Voice à l’ouverture de la
conférence sur la paix le dimanche 06/1/2008


« Le temps de la paix a sonné. Nous venons chercher des mécanismes appropriés pour mettre fin à la guerre qui n’a plus de justification en République démocratique du Congo (RDC) après la mise en place des institutions démocratiquement élues à l’issue des scrutins de 2006 », a déclaré le président du bureau de la conférence, l’abbé Apollinaire Malu Malu.

La population de Goma espère que la conférence pourra mettre fin aux conflits de la région et apporter une paix durable.

Parmi les 600 participants de la conférence, toutes les couches de la population des deux provinces du Nord et Sud-Kivu sont représentées… À l’exception notable des Enfants et des Agences de Protection de l’Enfance.

Cependant, leur mémorandum a été apprécié comme apportant une grande contribution à la conférence. Le plaidoyer pour obtenir la participation de leurs représentants continue à tous les niveaux et pourrait aboutir. Dix personnes ont été proposées pour les deux provinces. La réponse est attendue ce soir.

Children’s Voice, 7 janvier 2007



Revue de presse

Aucun commentaire:


Children’s Voice, Goma, RDC - http://children-voice.org « Protéger l’enfant à tout prix »