16 juin 2006

La Journée de l'Enfant Africain 2006

Le 16 juin, l’Afrique a célébré la 15e Journée de l’Enfant Africain, décrétée par l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) en 1991.

Au Nord-Kivu, à Goma, la journée a été organisée par Children’s Voice sur le thème « Les violences faites aux enfants ». Elle a été célébrée par les jeunes du Club d’Écoute (le Parlement des enfants de Goma), avec un appui financier de l’Unicef.

La salle polyvalente de la Croix Rouge a été envahie par des enfants venus de tous les quartiers de la ville de Goma.
Les adultes invités étaient la coordinatrice et le conseiller juridique de CHILDREN’S VOICE (notre ONG qui encadre ces jeunes), le président de l’Association HANGE NA SIDA et sa délégation. Leurs hôtes d’honneur étaient Monsieur Nigel Fisher, le président du conseil d’administration du Comité National pour l’UNICEF du Canada et Mme Francesca qui représentait le Chef du Bureau du Comité National pour l’UNICEF de RDC-Zone Est.



À travers le discours de leur président (élu), leurs poèmes, leur théâtre et leurs chansons, les enfants participants ont évoqué les violences dont les enfants sont victimes en République Démocratique du Congo en général et au Nord-Kivu en particulier.

Le président de l’Association HANGE NA SIDA, après avoir présenté l’action de son association, a justifié sa participation à cette journée en expliquant combien cette pandémie du siècle a été et reste encore à ce jour la source du malheur des enfants.

La coordinatrice de CHILDREN’S VOICE a tenu à remercier vivement l’UNICEF et à saluer la forte collaboration des enfants du Club d’Écoute autant pour leur concours dans la commémoration de cette Journée que dans le travail de défense de droits de l’enfant. Elle a reconfirmé la collaboration et le soutien de Children’s Voice à toutes les initiatives des enfants et des jeunes.

Elle a ajouté que si cette journée nous rappelait d’abord le massacre des centaines d’enfants à Soweto le 16 juin 1976, il y a de cela 30 ans, elle attirait surtout notre attention sur les violences et les malédictions imposées actuellement aux enfants dans ce pays et dans cette province, et qui ont pour nom : Enfants de la rue, Enfants soldats, Enfants sorcier, Enfants orphelins, violences familiales, éducation sans scolarisation, etc.

S’exprimant au nom de l’UNICEF, Nigel Fisher a manifesté sa satisfaction. Il a loué le travail des enfants et celui de Children’s Voice dans la défense et la promotion des droits de l’enfant dans cette région de la RDC. Il s’est entretenu avec les enfants et a les a interrogés sur les motifs selon eux de la recrudescence des violences contre les enfants. La connaissance insuffisante des droits de l’enfant ainsi que l’impunité et la non-implication des autorités ont été leurs principales réponses…




C’est depuis le début de cette année 2006 que l’Unicef de la Zone Est de la RDC a confié l’encadrement de ces enfants à Children’s Voice. Plusieurs activités avaient alors été prévues dont la commémoration de la journée de l’Enfant Africain.

Children’s Voice,
Goma, juin 2006.


— La Journée JEA 2005, avec le forum des enfants [PDF 53 Ko, 3 p.]
— Imprimer l'article [PDF 215 Ko, 2 p., 5 photos]

Liens
• Site de l’UNICEF de RDC

Aucun commentaire:


Children’s Voice, Goma, RDC - http://children-voice.org « Protéger l’enfant à tout prix »